Websito

Comment Monétiser son Blog.

16 juillet 2018

Comment Monétiser son Blog., image de couverture

Ce guide contient tout ce dont vous avez besoin de savoir pour monétiser votre site web !

Si vous voulez tout savoir sur la monétisation, quelles solutions existent et laquelle est le mieux adapté à votre site web, alors vous êtes au bon endroit.

Continuez à lire…

  1. Monétiser son Blog avec de la Publicité
  2. Gagner de l’argent avec l’affiliation
  3. Écrire un Livre ou Créer une Formation
  4. Demander des dons
  5. Miner des Bitcoins ( Encore moins rentable que la publicité )
  6. Bonus: Plus de visiteurs

Si vous n’avez pas de site web ou de blog, la première étape pour vous sera d’en créer un.

Et ensuite ?

S’en occuper prend du temps. Mais on n’a pas forcément quand l’on travaille pour gagner sa vie.

Comment donc justifier le temps passé à écrire des articles ?

Il faut pouvoir se consacrer à son blog. Autant que possible. Et c’est beaucoup plus facile de l’inclure dans votre emploi du temps s’il est aussi une source de revenus.L’argent ne devrait pas être l’objectif principal d’un blog, mais c’est une source de motivation non négligeable pour son auteur.

Pour pouvoir écrire de manière consistante, votre activité doit pouvoir soutenir votre activité. Subvenir a vos besoins. Sinon, elle ne sera jamais plus qu’une activité secondaire, de faible qualité. Et par conséquent, peu rentable.

D’après cet article du New York Times écrit en 2009 95% des blogs sont abandonnés après la première année. Peut-être plus aujourd’hui.La plupart ont sous-estimé l’investissement nécessaire pour tenir un bon blog.Certains ont pourtant investi des centaines d’heures, mais leur blog n’a rapporté ni satisfaction, ni argent, ni lecteurs.

Inévitablement, ils ont fini par fermer boutique. Regrettant ne n’avoir pas plutôt démarré un journal intime.

Nous allons donc voir ici comment monétiser intelligemment son blog et en faire une source de valeur et de revenus plutôt que de frustration et de perte de temps. Comme le titre de cet article nous laisse deviner, cet article va couvrir la monétisation.

Nous verrons comment obtenir plus de visiteurs dans un prochain article. Ou plusieurs, c’est un thème très vaste.

Commençons par la pire manière de gagner de l’argent avec son blog…

La publicité !

Monétiser son Blog avec de la Publicité

Les entreprises les plus puissantes de la Silicon Valley ont fait fortune grâce à la publicité (et la vente de données personnelles).

Mais cela ne veut pas dire que ce sera rentable pour votre blog.

La rentabilité de la publicité pour un blog ou petit site web est quasiment nulle. Il faut une audience massive rentabiliser son blog de cette façon.

Monétiser son blog

Capture d’écran Adsense pour l’un de mes sites populaires.

En France, à peine 20€ pour 10 000 pages vues.

Et voilà le coût en termes de référencement. Pendant la pèriode ou les publicités ont été affichées sur mes pages principales.

Monétiser son blog

Ma position moyenne est passée de 7.5 à 14. J’ai perdu en moyenne 6.5 places sur Google.

Mes pages principales sont passées de la première à la seconde page de résultats.

Perte que j’ai récupéré en… Enlevant les publicités !

En résumé…

C’est la pire manière de monétiser son blog car elle est très peu rentable, endommage votre SEO (position sur google) en redirigeant les visiteurs hors de votre site web en et réduit votre crédibilité aux yeux de votre audience.

Sachant cela, si vous voulez vous tenter votre chance. Ou si vous pensez que la publicité est le modèle qui correspond à votre site web, alors votre meilleur pari est Google Adsense.

Si vous avez été refusé par Adsense, l’alternative la plus populaire et rentable est Propeller Ads.

RevContent et InfoLinks ont aussi une bonne réputation.

Gagner de l’argent avec l’affiliation

L’affiliation est la meilleure façon de monétiser un nouveau blog !

Le nom affiliation n’a pas vraiment le mérite d’être descriptif. Ce n’est pas immédiatement clair. Qu’est-ce que l’affiliation ?

En bref, si un client achète un produit en passant par votre lien, vous gagnez une commission. Lui ne paye pas plus.

Voilà un exemple:

J’ai lu ce livre récemment.

(1) Si vous avez cliqué sur le lien et que vous achetez n’importe quoi sur amazon dans les 24h qui suivent, je gagne une commission sur la totalité du panier.

(2) Si vous mettez le produit dans votre panier, sans l’acheter, amazon mettra un cookie sur votre navigateur. Si vous l’achetez durant les 90 jours suivants, je gagnerai une commission sur la totalité de votre panier.

Intéressant, cependant la commission a tendance à être basse.

Amazon a le programme d’affiliation le plus populaire, mais pas forcément le plus rentable.

Pour un maximum de rentabilité, il faut aller voir sur le site du produit que vous proposez si ils offrent un programme d’affiliation.

Pour cela, tapez sur Google

Affiliation NomDuProduit

Monétiser son Blog

Beaucoup d’entreprises utilisent l’affiliation, car c’est une excellente manière de se faire connaître.

Dans certains cas, meilleure que la publicité.

Deux pièges à éviter: (1) Ne pas promouvoir des produits que vous ne recommanderiez pas sans l’affiliation. (2) Ne pas tromper vos visiteurs.

Écrire un Livre ou Créer une Formation

Si l’affiliation est le meilleur moyen de monétiser un nouveau blog, la vente de livres et de formations est le moyen le plus rentable.

Écrire un livre est le passage de votre blog à l’âge adulte. C’était un bébé jusqu’à présent. Il dépendait des autres pour survivre. De Google pour les visiteurs, d’entreprises externes (affiliation) pour les revenus.

Maintenant c’est le passage à l’âge adulte. Vous avez une liste d’emails. Ce sont vos visiteurs fidèles. Vous leur avez apporté quelque chose de positif à travers vos articles. Ils attendent les articles suivants. Vous ne leur avez pas menti ni vendu a des régies publicitaires ou a des entreprises. Vous avez mérité leur confiance à travers vos articles et tout ce que vous avez mis en ligne gratuitement.

Ils seront les premiers à acheter votre livre.

Une alternative au livre, ou plutôt, une étape suivante est la création de formations. Celle-ci est souvent bien plus rentable, mais demande plus d’investissement et une connaissance parfaite de votre audience. Il est courant de mettre en place des questionnaires et créer des petits ebooks gratuits en guise d’étude de marché. Évitant ainsi de passer des heures à créer une formation dont personne n’a besoin.

Demander des dons

Pour certains types de sites, les méthodes précédentes ne sont simplement pas appropriées.

Voilà quelques exemples de sites qui se financent à l’aide de dons et qui sont populaires en conséquence.

Brain Pickings
Créé et maintenu exclusivement par Maria Popova, qui vit de sa passion. Elle la définit comme « Lire et écrire en réfléchissant entre les deux ». Le blog est monétisé à travers les dons et l’affiliation amazon. Dans une interview avec Tim Ferris un podcaster États-Uniens, elle a dit que les dons lui rapportent plus que l’affiliation, sans donner de précisions.

Jordan Peterson
Professeur de psychologie à l’université de Toronto, Psychologue clinicien et auteur dont un livre qui est devenu un best-seller dès sa sortie. Il publie certaines de ses conférences sur YouTube et connaît un énorme succès. Il se finance exclusivement par des dons via patreon. Il a actuellement 9,748 partons. Chaque ‘patron’ peut donner entre 5 et 500 dollars par mois. Il gagne donc, au minimum, si chaque patron choisi l’offre la moins généreuse 41 697€ par mois.

Khan Academy
Sal Khan était étudiant au MIT lorsqu’il a commencé à mettre des vidéos en ligne sur YouTube pour aider ses petits cousins ayant des difficultés en mathématiques. Or la popularité de ses vidéos a grandi au point de devoir créer un site: Khan Academy. Une organisation à but non lucratif dont l’objectif et de révolutionner l’éducation, et offrir une éducation gratuite dans le monde entier. Naturellement, ils ont choisi les dons comme mode de financement. Après tout, quelle crédibilité aurait une entreprise à but lucratif prétendant vouloir aider qui que ce soit ? Le montant des dons et identité des donateurs est à couper le souffle.

Wikipédia
Plus besoin de présenter ce mastodonte avec plus de 38 millions d’articles dans 250 langages. Mais il est utile de préciser que sa seule source de revenus sont les dons.

Voilà des exemples de sites qui non seulement existent grâce aux dons, mais qui auraient échoué en suivant un autre modèle de financement. On s’en rend compte en regardant l’histoire de Wikipédia.

Wikipédia était un projet secondaire pour son créateur, Jimmy Wales. Son projet principal était Nupédia. Une encyclopédie en ligne rédigée exclusivement par des experts. À sa grande surprise, c’est Wikipédia qui est devenu célèbre tandis que Nupédia n’est jamais sorti de l’ombre.

Microsoft à essayé sa version de Wikipédia: Encarta. Encyclopédie payante, rédigée par de grands experts. Comme Nupédia, elle a été écrasée par Wikipédia.

Personne ne pensait que ce modèle open source, gratuit et collaboratif pouvait fonctionner. Pour que ça fonctionne, il fallait demander aux gens de donner leur temps et leur argent.

Et pourtant…

Donc non seulement les dons peuvent fonctionner pour soutenir votre activité, mais dans certains cas, ils peuvent la propulser à un niveau inimaginable.

C’est particulier, ça ne marche pas pour tout le monde. En fait, ça ne marche pour une minorité de personnes,mais ça vaut le coup de vous poser la question…

Est-ce qu’il est possible que vous fassiez partie de cette minorité ?

Miner des Bitcoins ( Encore moins rentable que la publicité ! )

Miner des Bitcoins est encore moins rentable que la publicité... Dans la plupart des cas !

Voilà comment ça marche…

Vous ajoutez un bout de code (JavaScript) sur votre site web, exactement la même procédure que pour les publicités.

Sauf que dans ce cas, le code va instancier un mineur qui va faire travailler le processeur de vos visiteurs pour vous faire gagner des Bitcoins.

Maintenant, les Bitcoins sont difficiles à miner, car on est en concurrence avec des superordinateurs qui résolvent les ‘puzzles’ servant à valider les transactions, bien plus rapidement que nos ordinateurs personnels et emportent coup sur coup la plus grosse et unique part du gâteau.

Par conséquent, on va miner une alternative populaire au Bitcoin, qui s’appelle Monero. Elle est développée autour du respect de la vie privée.

Pour cela, il suffit de s’inscrire sur CoinHive et de coller le code qu’ils nous fournissent sur notre site web.

En revanche, pour beaucoup de sites web, ce n’est pas un modèle rentable. D’abord, le script est bloqué par les bloqueurs de publicité. Ensuite, ce modèle n’est rentable que pour les sites web qui retiennent leurs visiteurs pendant très longtemps tel que les services de streaming. Avec le risque de faire ralentir, surchauffer ou même cracher les appareils moins puissants.

Le plus grand piratage profitant d’une faille affectant des milliers de sites (dont celui du gouvernement canadien !) visant à gagner de l’argent en injectant des mineurs dans le plus de navigateurs possible n’aurait rapporté que 24$…

Bref, une petite minorité de sites peut générer du profit avec cette méthode. Et souvent moins qu’avec des méthodes traditionnelles.

The Pirate Bay a fait le buzz en installant CoinHive sur leur site pendant 24h. Ils ont expliqué faire un test pour trouver une alternative aux publicités. Cependant, ils n’ont pas donné suite, laissant penser que CoinHive ne s’est pas révélé rentable pour eux, un de sites les plus visités du monde.

Donc non, cette méthode de monétisation inconventionelle ne semble pas marcher sur des sites web conventionnels, encore moins des blogs.

En revanche, elle ouvre les portes de l’innovation.

Bail Bloc est un site web construit autour du minage de cryptomonnaies. Ils utilisent cette technologie pour lever des fonds en utilisant la puissance de calcul des processeurs de l’ordinateur des visiteurs. Cet argent collecté servira a payer la caution *pré procès des prisonniers qui n’en ont pas les moyens.

*Aux États unis, les suspects sont incarcérés avant leur procès à moins de payer une caution. Ceux qui n’en ont pas les moyens restent en prisons qu’ils soient innocents ou pas puisque le jugement n’a pas encore eu lieu.

Bonus: Plus de visiteurs

Il existe une infinité de méthodes pour rende son blog populaire.

Même si ce n’est pas directement le sujet de cet article, il y a une forte corrélation entre gains et quantité de visiteurs alors je vais donner deux méthodes pour compléter cet article.

Méthode #1 Premiers pas en SEO

La première étape pour construire un blog populaire est de créer des points d’entrée. Personne ne va tomber sur votre blog par hasard, ou taper votre nom sur Google.

Pour cela il va falloir créer quelques très très bons articles et optimiser leur SEO.

C’est l’acronyme de Search engine optimization

En bref, c’est comment optimiser sa page autour de certains mots clés pour que Google comprenne de quoi elle parle et la montre dans sa page de résultat pour les requêtes correspondantes.

EN 2018, Google à introduit son nouvel algorithme: Google RankBrain.

Globalement, RankBrain est un logiciel d’Intelligence artificielle qui a remplacé les humains pour gérer les résultats de recherche Google.

Un des facteurs les plus importants pour RankBrain est la satisfaction des usagers. Donc, quel est le résultat le plus cliqué ? Est-ce que l’utilisateur reste sur le site après avoir cliqué ou est-ce qu’il « rebondit » ? Etc..

On va se concentrer sur la première étape, celle qui a vraisemblablement le plus d’impact. Il faut que votre titre soit un aimant à clics.

Une simple technique consiste à ajouter un numéro dans le titre de notre article.

Gagner de l'argent avec son blog

Voici la première page de résultat pour la requête hyper compétitive: « Comment gagner de l’argent ».

De plus les dernières recherches suggèrent que les internautes ont tendance à cliquer sur les résultats qui contiennent un numéro.

Si vous voulez une méthode simple pour améliorer rapidement votre position sur Google, ajoutez un numéro à vos titres.

Méthode #2 Garder le contact

Ce n’est pas vraiment une méthode, mais plutôt un concept.

On ne peut pas dépendre de Google ou d’autres moteurs de recherche et logiciels tiers payants ou gratuits.

C’est une mauvaise stratégie.

Le blog doit avoir sa propre audience et son propre moyen de contacter cette audience. Sans dépendre de personne.

Pour cela il va nous falloir une newsletter.

L’opportunité pour ceux qui apprécient ce que vous écrivez de vous laisser un moyen de les recontacter.

Il n’y a pas mieux. Pas Facebook, pas Twitter, pas Linkedin, pas Pinterest.

Ce sont de bons compléments, mais rien ne bat une liste d’emails.

Pour débuter, je recommande MailChimp, car ils ont une offre gratuite jusqu’à 2000 abonnés.

Je suis actuellement en train d’expérimenter avec une nouvelle technologie: les notifications push sur un autre de mes sites.

La plateforme OneSignal me permet d’envoyer des notifications directement sur le portable ou l’ordinateur de ceux qui se sont inscrit et qui disposent d’un navigateur. Et qui ne dispose pas d’un navigateur en 2018 ?

Monétiser son blog

Avec 1,200 abonnés et un taux de clic de 22.22%, cela fais environ 267 personnes qui viennent sur le blog en à chaque fois que je publie un nouvel article.

C’est moins que par email, mais on peut automatiser le processus et 267 en quelques heures, ce n’est pas négligeable.

Ces personnes peuvent commenter, partager et l’article peut devenir populaire très rapidement.

D’autant plus que dans ses récentes mis à jour, google prend maintenant en compte les « signaux utilisateurs » Si un article vient d’être publié ou mis à jour et connais un pic de visites, google va booster son référencement temporairement.

Si la page affiche de bons résultats, Google la laissera en première page.

En résumé…

Non seulement MailChimp et OneSignal nous donnent un moyen alternatif de contacter notre audience, dans le cas des vraiment bons articles, ils nous permettent d’améliorer notre référencement très rapidement !

Conclusion

La méthode de monétisation est à choisir avec précaution. Certaines seront plus rentables que d’autres ou plus appropriées en fonction de la nature de votre site. Pour un blog, les méthodes les plus adaptées et rentables sont: L’affiliation pour démarrer puis la rédaction de livres et formations.

Rien n’est définitif, la monétisation s’adapte à vous. Si l’orientation de votre blog change d’une orientation entrepreneuriale à philanthropique, vous pouvez facilement enlever les liens d’affiliation, écrire ou distribuer vos œuvres gratuitement et offrir la possibilité aux utilisateurs de vous soutenir, vous ou votre cause à l’aide de dons.

Et vous ?

Quelle méthode allez-vous essayer en premier ?

Laissez un commentaire avec le type de site web que vous avez et la méthode que vous allez mettre en place !


Abonnez-vous à la newsletter gratuite !

Laisser un Commentaire

Ne seras jamais partagée